24H DANS LA CAPITALE EUROPÉENNE

Après une longue balade de deux jours au cœur de la capitale française, il était temps de partir dans ma mère patrie, la Belgique. En effet, je suis né à Braine-l’Alleud et j’ai vécu 11 ans dans le Brabant wallon avant de m’installer à La Réunion.

BRUXELLES/BRUSSELS

Bruxelles, capitale de la Belgique et de l’Union Européenne.

Avec 176 545 habitants sur 32.61m², on compte 1.2 millions d’habitants dans la région Bruxelles-Capitale. Trois langues officielles en Belgique, le français, le néerlandais et l’allemand.  La Région de Bruxelles-Capitale est officiellement bilingue (français et néerlandais). Avec 8000 hectares d’espaces verts, c’est l’une des capitales les plus vertes d’Europe. Merci la pluie. 

Je n’avais pas remis les pieds à Bruxelles depuis presque 10 ans, c’était une bonne occasion de redécouvrir la ville et de la faire visiter à Clara. Par chance, nous avons eu deux guides, mes deux grands frères, qui nous ont raconté l’histoire de la ville.

NOTRE ITINERAIRE - UNE JOURNEE A BRUXELLES:

Début de l’itinéraire dans la parc du Cinquantenaire. Il s’agit du deuxième plus grand parc de Bruxelles. A proximité du Parlement européen, lors des poses déjeuner, il est très fréquenté. 

Le Palais du Cinquantenaire se trouve à l’est du parc.  Il fut construit pour célébrer les 50 ans de la Belgique comme nation indépendante. La partie emblématique de cet édifice est son arc de triomphe avec son quadrige de bronze.

En continuant notre chemin vers le métro Schuman, nous traversons le quartier européen où la plupart des institutions de l’Union Européenne sont représentées. Le quartier est entouré par trois grands espaces verts, le Parc Léopold, le Palais du Cinquantenaire et le Parc de Bruxelles. La zone est constamment en mouvement. En semaine et surtout le jeudi le soir, la place du Luxembourg se transforme en lieu de détente pour tous les travailleurs.

Pour les plus courageux, vous pouvez visiter Autoworld qui abrite l’une des meilleures collections de voitures au monde.

A la station Schuman, nous prenons le métro, direction le parc de Bruxelles également appelé Parc Royal. Il est entouré par le Palais Royal, le Palais de la Nation et la rue Royale.

Au sud, en traversant le parc, on arrive au Palais Royal. Siège de la monarchie belge, le roi n’y vit pas mais, ses bureaux y sont installés. Sa construction a débuté au XIXème siècle sous le règne du roi des Pays-Bas, Guillaume 1er. Le palais est ouvert au public du 21 juillet (fête nationale) à début septembre, du mardi au dimanche de 10h30 à 17h.

En se dirigeant vers la Place Royale, nous découvrons le Musée des Instruments de Musique (MIM). 

Le musée compte quatre étages où sont exposées plus de 8 000 pièces différentes (dont plus de mille deux cents sont exposées dans les salles du musée.

Ordonnées par famille. on peut découvrir des violons, des cornemuses, des cloches, des pianos, des batteries ou encore des trombones.

L’étonnant immeuble de style Art nouveau était jadis occupé par les magasins Old England, c’est un joyau d’Art Nouveau datant de 1899.

Le Café du Musée des Instruments de Musique (restaurant)se situe au dernier étage et offre une vue panoramique à couper le souffle sur le centre historique de Bruxelles.

Direction la plus belle place du monde, la Grand’Place, en flamand Grote Markt. C’est le centre historique, commercial et géographique de la capitale. En 1695, nos voisins français ont détruit une grande partie des édifices de la place. Ils ont tous été reconstruits mis à part l’Hôtel de Ville. Depuis, les voisins nous détruisent également dans les disciplines sportives, comme le foot. 

L’ensemble architectural entourant la Grand-Place est impressionnant. On y trouve : 

  • La Maison du Roi, en flamand Broodhuis, date de 1536 et fut réformée en 1873. Aujourd’hui, elle accueille le Musée de la Ville
 
  • La Maison des Ducs de Brabant, du numéro 14 au numéro 19 de la Place se trouve un ensemble d’édifices néoclassiques d’origine flamande, formé de sept maisons de corporations.
 
  •  L’Hôtel-de-Ville date de 1459, c’est le bâtiment le plus important et le plus ancien de la place. On y retrouve une tour de 96 mètres de haut avec à son sommet, une statue de Saint-Michel et un toit perforé de dizaines de lucarnes. Des visites guidées en français sont proposées les mardis et mercredis après midi à 14h30.
 
  • La Grand’Place est le cœur de Bruxelles et de loin le  lieu le plus fréquenté de la ville.

A côté de la Grand’Place, (à l’angle de la rue de l’Étuve et de la rue du Chêne), on découvre le Manneken Pis, certainement le symbole le plus représentatif et apprécié de Bruxelles. Du haut de ses 58 centimètres de hauteur, il représente un garçon urinant dans le lavabo d’une fontaine.  Des dizaines de légendes existent sur cette icône : 

– A l’école, on nous racontait que l’ennemi assiégeait la ville et voulait faire exploser les murs épais de la ville à la poudre à canon. Un petit garçon pris d’un besoin urgent passa par là et éteignit la mèche en urinant dessus.

– Une autre légende affirme qu’un petit garçon soulagea son envie pressante contre la porte d’une sorcière. Furieuse, elle maudit le gamin et pour le punir, il devrait rester dans cette position indécente éternellement. Une brave homme ayant assisté à toute la scène remplaça vite le petit garçon par une statue pour le libérer de ce mauvais sort. Depuis lors, la statue continue joyeusement son œuvre.

Depuis 1968, lors d’évènements particuliers, le Manneken Pis est revêtu de costumes particuliers. Il posséderait pas moins de 800 costumes. Un musée dédié est situé à côté de l’édifice.
Non loin de la Grand-Place, dans l’îlot Sacré, se trouve la version féminine, Jeanneke Pis qui représente une petite fille urinant, nue et accroupie.

Sur la place de la Vieille Halle aux Blés, non loin de la Grand-Place, une statue de Jacques Brel a été inaugurée le 11 octobre 2017 pour commémorer les 40 ans de sa disparition.  Elle est située à quelques pas de la Fondation dédiée à l’artiste.

NOS ASTUCES

Places de parking : Comme toutes les grandes villes, c'est payant dans la plupart des cas. Il y a des endroits gratuits que seuls les locaux connaissent comme la rue Hobbema. Elle est située à côté du parc du cinquantenaire et du métro Schuman.
Saintes
Benjamin Toussaint
Traveler
Tickets de métro : plusieurs possibilités. Acheter un ticket à une borne. Attention, il n'y en a pas forcément partout et c'est ici que les deux prochaines astuces sont importantes. La première est l'application My Astuce. Avec cette dernière, vous pouvez acheter votre ticket et le présenter à un contrôleur, si vous avec la chance d'en croiser un. La deuxième astuce, c'est votre carte bancaire. En effet, les bornes de passages avec ticket peuvent accepter le paiement sans contact pour un voyage et une personne. C'est plutôt pratique lorsqu'on est pressé.
Saintes
Clara Helle
Traveler

À lire aussi :

LA GASTRONOMIE BELGE !

Venez aussi découvrir les spécialités culinaires de la Belgique ... un voyage pour vos papilles !
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires