L'îLE D'AIX, LA NAPOLÉONIENNE

 

 

 

Aix est la dernière vraie île de Charente-Maritime puisqu’elle est accessible uniquement en bateau contrairement à Oléron et Ré qui sont reliées au continent par des ponts et, l’île Madame qui est accessible en voiture à marée basse.

De par sa position, l’île d’Aix offre de beaux panoramas sur l’île Madame, l’île d’Oléron, Fort Boyard, le Pertuis d’Antioche, l’île de Ré, La Rochelle, la côte charentaise, la presqu’île de la Fumée, le Fort Énet et le Fort Vauban de Fouras-les-Bains.

aix

Relativement petite, 3 km de long pour 700 m de large, il faut deux bonnes heures pour faire le tour de l’île à pieds, à vélo ou en calèche. C’est une île sans voiture.

249 habitants y vivent à l’année et sa population passe à plusieurs milliers en été avec les résidences secondaires, les locations saisonnières et les touristes qui viennent y passer la journée.

Sur l’île, on ne trouve pas de gabiers (distributeurs d’argent), il faut prévoir le sans-contact ou tout simplement, ne pas oublier sa carte bancaire.

Se rendre à l'île d'Aix

Toute l’année au départ de :

Fouras-les Bains

Traversées en saison de :

Rochefort ⁣⁣⁣
Saint-Nazaire sur Charente⁣⁣
La Rochelle Boyardville (île d’Oléron) ⁣⁣⁣
Saint-Denis d’Oléron (île d’Oléron) ⁣⁣⁣
Saint-Martin de Ré (île de Ré) ⁣⁣⁣
La Tranche Sur Mer (Vendée) ⁣⁣⁣
La Tremblade

aix
aix

 

Besoin d’espace et d’horizons pour ces premiers jours de déconfinement alors, nous décidons de nous rendre sur cette petite île à une trentaine de kilomètres de La Rochelle.

A Fouras, sur l’embarcadère de la Pointe de la Fumée, nous prenons nos tickets à la billetterie (15,50 euros par adulte pour l’aller/retour en période estivale).

La traversée Fouras / l’île d’Aix dure environ 20 minutes. On débarque au pied du Fort de la Rade et ses douves qui protègent les anciens remparts. Dès les premiers pas, on ressent le calme et la sérénité, l’impression d’être en vacances.

En pénétrant dans l’enceinte du village fortifié, sur la place d’Austerlitz, nous sommes accueillis par un personnage célèbre qui nous rappelle que la Covid 19 est toujours d’actualité.

Le Fort de la Rade

Il ne subsiste rien des fortifications de l’Ancien Régime. Toutes les parties visibles, qu’il s’agisse du fort, des remparts urbains et des batteries annexes, datent du XIXème siècle, à l’exception d’une demi-lune et du tambour d’entrée de la porte du fort de Montalembert. Cependant, ces ouvrages ont repris des tracés anciens et suivent les lignes directrices des projets de Vauban et Ferry. Les bâtiments militaires réhabilités accueillent aujourd’hui une résidence hôtelière, un camping et une école de voile. (http://www.sites.vauban.org/La-Rade)

Les rues du village – Napoléon, Marengo, Gourgaud, etc. – se déploient selon un plan en éventail conçu par Vauban en 1669, de manière à être contrôlées par les pièces d’artillerie du fort. Elles sont longées par des petites maisons aux multiples couleurs, elles ont un charme fou.

On peut admirer l’église, les vestiges du prieuré bénédictin ou tout simplement se promener dans ses rues ou visiter un ou les trois musées de ce petit village.

*Le Musée napoléonien, installé dans la maison où l’empereur Napoléon Ier a séjourné six jours avant d’être exilé à Saint-Hélène⁣
*Le Musée africain
*Le musée de la Maison de la Nacre.

Proche du village, la plage de l’anse de la Croix est dominée par le phare qui est composé de deux tours.

Le Musée Napoléon

Cette maison fut l’ultime résidence de Napoléon I sur le sol français. L’empereur y a séjourné du 12 au 15 juillet 1815, juste avant de se rendre aux anglais et d’être exilé à l’île de Sainte-Hélène

Toutes les pièces de la maison se visitent et dévoilent des souvenirs, des objets, tout en retraçant la vie de l’Empereur et de son entourage. Une vitrine impressionnante dans ce musée est celle des 52 pendules anciennes arrêtées par le baron Gourgaud à 17 h 49, heure de la mort de Napoléon Ier, le 5 mai 1821 à Longwood.

« À la mémoire de notre immortel Empereur, Napoléon Ier, le 15 Juillet 1815. Tout fut sublime en lui, sa gloire et ses revers. Et son nom, respecté plane sur l’Univers ».

Le Phare

aix

Surnommés les Géants, ces deux tours, de 25 mètres de haut, forment en fait qu’un seul phare.

Pour comprendre, nous sommes allés sur le site « les phares de France » : Il s’agit d’un feu à secteurs (deux secteurs : blanc et rouge) utilisant quatre bloc optiques tournant autour de la source lumineuse.

Cette technique est mal adaptée aux feux à secteurs et nécessite de placer le filtre rouge à grande distance de la source lumineuse pour fournir une information précise sur la limite des secteurs aux navires approchant.

La tour Est, en service depuis 1889, porte le feu tandis que la tour Ouest porte le filtre permettant de générer le secteur rouge depuis 1906.

Un écran rouge sur la balustrade de la lanterne, complété par celui posé sur la seconde tourelle construite à 15 m du phare produit un secteur rouge d’une amplitude de 15° qui couvre la longe de Boyard et les rochers d’Antioche, indiquant avec précision ces deux écueils. Ce dispositif fut installé en 1888 lors du remplacement du premier feu installé à la construction en 1840.

Son feu blanc et rouge, d’une fréquence de 5 secondes, est éclairé avec une lampe halogène de 500 watts et sa portée est de 44 kilomètres (24 milles marins). 

Les marins racontent que la lumière rouge du phare servait à indiquer l’entrée de la Charente, mais surtout le passage entre les îles de Ré et d’Oléron. Si vous arrivez du large et naviguez dans le secteur rouge, c’est que vous négociez mal l’entrée dans le pertuis d’Antioche. Beaucoup de navires ont fait naufrage à cette pointe d’Oléron. » 

Depuis le départ en 1994, de Jacqueline Cochard, le dernier gardien du phare, il est maintenant automatisé et télé contrôlé à partir de La Pallice.

Le fort Liédot

Napoléon décida de le construire sur le point le plus haut de l’île à 13 m d’altitude, pour avoir une vue d’ensemble sur la rade d’Aix et permettre la protection de l’Arsenal de Rochefort.  Un fort imprenable et indestructible pouvant abriter une garnison de 600 hommes.

Sa construction a débuté en 1810 et s’est achevée en 1834. Aujourd’hui, le Conservatoire du littoral et des Rivages Lacustres en est le propriétaire et, est en charge de son entretien. Avis aux courageux qui voudront gravir les 13 mètres d’altitude pour rejoindre le fort.

Au nord de l'île

En laissant le fort derrière vous ou sur votre gauche, vous profiterez de la balade à l’ombre et découvrirez sur le chemin de magnifiques criques vous faisant oublier où vous êtes.

Les plages

Il y en a partout : côté océan, vous trouverez des plages, comme sur le continent, avec un peu de vase ou de boue. Dans les criques, le courant y est un peu plus fort mais, on y trouve beaucoup plus de sables. Il y en a vraiment pour tous les goûts.

Nous avons pique-niqué sur le bord de mer. Un grand nombre de tables de pique-nique est disponible un peu partout pour que les randonneurs puissent se ressourcer.

L’après-midi, nous avons passé une petite heure à la plage, Clara et Valérie se sont baladées sur le sable, au soleil, et Benjamin seul courageux a fait trempette dans l’eau. Il a fallu le tirer par les cheveux pour l’en faire sortir.

Les cabanes à carrelet

aix

Les cabanes à carrelet sont des cabanes de pêche qui doivent leur nom à un grand filet de pêche carré, appelé le carrelet qui est descendu et remonté dans la mer par un système de treuil ou de palan.

Ces cabanes de pêcheurs reliées à la terre par un ponton sont très caractéristiques de la Charente-Maritime. On peut en découvrir sur le flanc est de l’Île.

A l’approche des vacances, pourquoi ne pas découvrir nos trésors Français, venez découvrir l’Ile d’Aix et ses mystères !

  • FACEBOOK
  • Twitter
  • FACEBOOK
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires