Le weekend dernier, nous nous sommes rendus à l’Aquarium du Québec. Si vous êtes fan des créatures maritimes, cet endroit est fait pour vous. Plus de 10 000 espèces en tout genre s’y trouvent, crustacés, phoques, ours blancs…

LE TRAJET

En partant du centre ville du Vieux-Québec, plusieurs itinéraires sont possibles. Si vous disposez d’une voiture, sachez qu’un parking gratuit se situe à l’entrée de l’aquarium. 

De notre côté, nous avons pris les transports en commun. Place d’Youville, nous montons dans un premier bus, le numéro 801 direction Pointe-de-Sainte-Foy, nous descendons à l’arrêt W.Légaré, puis avons sauté dans le second bus le 76 (direction Gare de Train de Sainte-Foy) jusqu’à l’arrêt les Hôtels. Une fois descendus, il nous reste une dizaine de minutes de marche jusqu’à l’entrée.

  • Ad. 1675 Av. des Hôtels, Québec, QC G1W 4S3
  • Horaires : De 10h à 16h

Arrivés devant le bâtiment, nous payons nos billets, comptez par personne 24,72 $ CAD + les taxes.  Après avoir passé la billeterie, s’offrent à nous plusieurs pavillons de découverte. En été, des activités extérieures pour les enfants sont proposées, en revanche l’hiver avec la neige, cette zone est fermée.

LE PAVILLION DES PROFONDEURS

Nous débutons la visite par le pavillon des profondeurs, directement plongés dans une salle obscure, nous nous retrouvons nez à nez devant les immenses réservoirs des créatures invertébrées. Les différentes sortes de méduses se baladent lentement. La mises en scène avec de la lumière et des jeux de miroirs créer une ambiance surprenante et unique.

Vient ensuite la pièce des hippocampes, il y a quelques mois l’aquarium a accueilli 5 hippocampes à gros ventre adultes. Présents majoritairement en Australie et en Nouvelle-Zélande, ceux-ci ont très vite donné naissance à une centaine de bébés.

Saviez-vous que chez les hippocampes, c’est le papa qui est en charge de porter les petits. La femelle dépose ses oeufs dans la poche abdominale du papa.

Nous terminons ce premier pavillon par le grand bassin tactile des raies. Nous devons avouer que nous avons très vite traversé cette partie, car la plupart des personnes jouent avec les raies comme des objets. Nous avons vu les animaux stressés, faisant des tours sur elles même dans le bassin.

LE PAVILLON DES EAUX DOUCES ET SALÉES

Aussi appelé le pavillon central, celui-ci contient plusieurs aquariums disposés sur 3 étages. Au rez-de-chaussée, on y découvre des poissons d’eau douce. L’attraction phare de cette partie reste la zone du “grand océan”. Cet aquarium tunnel contient à lui seul 350 000 litres d’eau, il permet aux visiteurs de découvrir diverses espèces vues du dessous.

Au premier étage, nous passons dans la partie des poissons d’eau salée, plusieurs espèces de poissons tropicaux sont présents.

Enfin au dernier étage, se trouve la zone côtière où les bassins ouverts permettent aux visiteurs d’observer diverses espèces comme des pieuvres, des étoiles de mer et d’autres invertébrés.

LA VISITE EN EXTÉRIEUR

Nous terminons la visite par un tour en extérieur, sous la neige nous découvrons les otaries et les morses. Trois morses se trouvent dans le grand bassin extérieurs. Boris, le père des deux autres, est un morse mâle du pacifique, âgé de 15 ans, il pèse aujourd’hui plus de 1400 kg. 

Lakina, aussi surnommée la “Petite citrouille” en raison de sa couleur orangée. Née en 2016, au sein de l’aquarium, elle pèse à ce jour près de 400 kg, c’est la plus petite des morses. Lakina est une morse rapide et très intelligente. 

Enfin, nous rencontrons Balzak, né également en 2016, ce petit mâle de 632 kg, est très mignon, très calme, celui-ci adore faire ses vocalises pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Nous avons pu aussi voir rapidement, les phoques et les otaries, se reposer et faire des galipettes dans les bassins.

LA RENCONTRE AVEC LES OURS BLANCS

L’aquarium de Québec accueille deux ours blancs. Kinuk et Shouka sont un peu les stars de l’établissement. Nés en 2018, les premières années de ces petits ours furent filmées. Ce sont deux ours très calmes qui adorent jouer avec leurs ballons.

LES RENARDS

Nous n’avons pas eu la chance de les voir, tapis sous la neige, les petits renards polaires se cachaient.

NOTRE AVIS

Après plus de deux heures de visite, la balade s’achève pour nous; pour être totalement honnete, n’étant tous les deux pas très fans des aquarium ou des zoo, nous avons quand même eu un pincement au coeur lors de la rencontre avec certains animaux. 

On espère tout de même que la balade vous aura plus, si vous avez des questions n’hésitez pas à nous laisser un petit message dans la section commentaire.

5 1 vote
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ferreira sylviane
Ferreira sylviane
1 mois il y a

Merci beaucoup pour ce partage ,les photos sont magnifiques