La chapelle des pots

La Chapelle des Pots, située à 15 minutes en voiture de Saintes, est connue pour son passé de village de potiers depuis le XVIIIème siècle. Ce petit village renferme un patrimoine très riche qui peut être découvert à travers deux jeux de piste proposés sur une application mobile. Il existe deux chemins : 

9 Kilomètres

–> Le village de Guilloteau

–> La nature chapelaine 

–> Le vignoble charentais 

–> Le lavoir de chez Thoreau 

–> Le domaine de la Dixmerie

5 Kilomètres

–> Au temps des Lavandières 

–> Arrivée en gare 

–> Prochain arrêt : La Turpaudière

–> Le sanatorium public 

–> L’école de filles 

–> Le four Varoqueux

–> La Chapelle des potiers 

–> Le coeur de bourg

Afin d’éviter toutes formes de Spoils, nous éviterons de tout dévoiler afin que la découverte soit plus agréable pour vous si vous visiter ce petit village.

Le coeur de bourg de la Chapelle des Pots

L’architecture de l’église Saint-Front, édifiée au XVIIIème siècle, ne présente pas une architecture remarquable ; son intérieur est simple et plafonné en voute d’arrêtes. En 1843 un clocher est installer car l’ancienne cloche avait endommagé le mur de l’église.

jussy

Le saviez-vous ?

Jacques-Thomas Leloup Desvallées fut le premier maire de La Chapelle des Pots, qui fut édifiée entre 1790 et 1792. Il était à la fois le maire et le curé du village.  

Au temps des lavandières

En réaction aux problèmes de pollution industrielle et à l’épidémie de choléra qui sévissaient dans la région,  Napoléon III instaura la règle des lavoirs dans toutes les communes en 1851. Lieux utilisés surtout par les femmes, le lavoir permettait de se ravitailler en eau et de laver son linge. Pour enlever les tâches et le savon, la lavandières utilisait un battoir en bois. 

Le saviez-vous ?

Le réseau d'adduction d'eau de La Chapelle des Pots fut construit en 1957 et 1961. A partir de ces années-là, les Lavandières vont progressivement disparaître. Petit à petit, elles seront  remplacées par des machines à laver électriques.  

Sur la roche ci-dessus, vous pouvez lire en latin : " Moi, nymphe de ce lieu, gardienne de cette fontaine. Je dors au doux murmure de cette eau. Qui que tu sois. Qui vienne fouler cette pierre sonore, respecte mon sommeil. Bois et lave toi mais en silence". 

La Chapelle des Potiers

La chapelle fut construite au XIIIème siècle afin d’éviter aux habitants de se déplacer pour la messe dans les villages voisins. Menaçant de s’écrouler en 1758, elle sera détruite afin d’y bâtir l’église actuelle. 

PALISSY Bernard, célèbre potier, émailleur, savant et écrivain français acquit (d’après la légende) les bases de la poterie traditionnelle saintongeaise à la Chapelle des Pots dans le but de reproduire la glaçure d’une porcelaine chinoise. 

Le saviez-vous ?

Des potiers, une chapelle, voilà pourquoi vous vous trouvez à La Chapelle des Pots.  Le village fut également connu sous le nom de "La Chapelle près Saintes" ou encore "La Chapelle Saintonge". 

Arrivée en gare de la Chapelle des Pots

Au début du XXème siècle, un important réseau ferroviaire couvre tout le département. Sur ces lignes à voie métrique (largeur de voie d’un mètre), circulent des locomotives à vapeur tractant soit des voitures de voyageurs, soit des wagons contenant des pierres, du bois, du charbon, du vin ou encore des animaux. 

Le saviez-vous ?

A partir du 5 janvier 1915, La Chapelle des Pots est desservie par des trains circulant sur la ligne Saintes-Burie, longue de 21km. Face à la concurrence routière, cette ligne CFD est remplacée par des cars à partir du 31 décembre 1950 et le réseau disparaît totalement. 
Aujourd'hui, des airs de jeux et de sports comblent l'ancien espace de la gare. 

Voilà une belle découverte ! N’hésitez pas à faire le trajet à vélo depuis la ville de Saintes. Les montées sont fréquentes mais l’air est pur et le calme permet de renouer avec la nature. Il y a de nombreux lieux à visiter aux alentours comme le Paléosite et le tout  en une journée !

4 1 vote
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires