Les incontournables à ne surtout pas manquer à Rome

Colisée, le monument de Rome

Le Colisée est, depuis 2007, considéré comme l’une des Sept Merveilles du Monde moderne. 

Il fait partie de l’histoire d’un empire qui, pour le plaisir des romains, organisait des combats entre gladiateurs ou animaux féroces et, des spectacles tels que les « naumachies », véritables combats navals dans une arène remplie d’eau. Ce monument pouvait contenir plus de 50000 personnes.

En raison du nombre important de visiteurs, il est fortement conseillé de réserver les billets à l’avance afin d’éviter les longues files d’attente à l’entrée.

La fontaine de Trévi

La « Fontana di Trevi » est sans nul doute la fontaine la plus célèbre du monde et certainement de Rome. Cette fontaine baroque, située sur la Piazza di Trevi, fut construite au 18ème siècle et représente le dieu de la mer, Neptune sur son char en forme de coquillage, tiré par deux chevaux ailés et des tritons pour rejoindre la mer.

Pour la petite anecdote, le nom de Trevi dérive de Tre Vie (trois rues) car la fontaine était auparavant le point de rencontre de trois rues.

La tradition veut que l’on jette une pièce de monnaie dans la fontaine (les yeux fermés, jetée avec la main droite par-dessus l’épaule gauche).

  • Si vous jetez une pièce : vous reviendrez à Rome.
  • Si vous jetez deux pièces : vous trouverez l’amour auprès d’une belle italienne (ou d’un bel italien).
  • Si vous jetez trois pièces : vous vous marierez avec la personne que vous avez connue.

La Basilique Saint-Pierre

La Basilique Saint-Pierre, officiellement « Basilica di San Pietro in Vaticano » est le cœur spirituel de l’Église Catholique. L’immense basilique, située dans l’état indépendant du Vatican, sur la place Saint-Pierre, est construite sur la tombe supposée de Saint-Pierre.

A l’intérieur de la Basilique, on trouve les chefs-d’œuvre tels que le baldaquin du Bernin et « La Pieta » de Michel-Ange, ainsi que les cryptes des 148 tombes des papes.

L’entrée à la basilique est gratuite et les files d’attente monstrueuses. 

Musées du Vatican & Chapelle Sixtine

Les musées du Vatican regroupent douze musées qui représentent cinq galeries et 1 400 salles où sont abrités l’une des plus grandes collections d’art dans le monde.  En effet, c’est ici qu’est exposée la vaste collection d’œuvres d’art de peintures et sculptures rassemblée au fil des siècles par les papes.

Les 5 sites à voir absolument sont :

  • la chapelle Sixtine où les papes sont élus par le conclave. Dans la chapelle papale, on peut admirer « La Création d’Adam », l’œuvre de Michel-Ange qui montre Dieu et Adam s’effleurant du bout des doigts.
  • l’escalier de Bramante, l’escalier en spirale est situé à la sortie des musées, il est dit à double révolution.
  • la Galerie des cartes géographiques où d’énormes fresques et cartes topographiques de villes italiennes ornent les murs et plafonds.
  • les Chambres de Raphaël. Quatre pièces où sont exposées les différentes scènes appartenant à l’histoire de la papauté, du christianisme et de la mythologie.
  • la Galerie d’art moderne, où les artistes contemporains abordent la question de « Dieu » et de « l’Eglise ». Le Vatican y expose des œuvres dénonçant les scandales pédophiles perpétrés par de nombreux prêtres.
 

Les Musées du Vatican à Rome sont parmi les musées les plus visités au monde. Chaque année, 7 millions de touristes viennent admirer leurs trésors.

Forum Romain & Palatin

Le Forum Romain était le centre de l’ancien Empire Romain. Lors de votre visite au Forum Romain, vous pourrez vous promener le long des fouilles archéologiques romaines et le parc archéologique des anciens temples, les arcs de triomphe, les marchés couverts et autres bâtiments importants que les empereurs ont fait construire à cet endroit. À côté du Forum se trouve le Palatino, la colline du Palatin où sont exposé les fouilles archéologiques des résidences impériales.

Piazza Navona

La Piazza Navona, considérée comme l’une des plus belles places de Rome, est située au cœur de la capitale non loin du Panthéon de Rome et de la Fontaine de Trevi. L’origine, il s’agit d’un stade, construit par l’empereur Domitien en 86 pour héberger des jeux du cirque.

La Piazza Navona possède plusieurs monuments remarquables :

  • La fontaine des Quatre Fleuves qui orne le centre de la place et qui est consacrée à quatre fleuves représentés par des statues symbolisant les quatre continents : le Danube pour l’Europe, le Nil pour l’Afrique, le Rio de la Plata pour l’Amérique et le Gange pour l’Asie. L’ensemble est surmonté d’un obélisque. Les hiéroglyphes, quant à elles, racontent la prise du pouvoir de Domitien.
 
  • La fontaine de Neptune réalisée en 1574 par Giacomo Della Porta se trouve au Nord de la place.
 
  • La fontaine des Maures, au Sud de la place
 
  • L’Eglise Sainte-Agnès-en-Agone qui tire son nom de l’ancienne appellation de la Place Navone – in agones – qui a évolué en Nagones, Navone puis Navona. Depuis cette église, on peut accéder aux souterrains qui offrent un aperçu des ruines de la Place alors qu’elle n’était qu’un stade.
 
  • De nombreux Palais entourent la Place et entre autre, le Palazzo Braschi qui contient le Musée de Rome, le palais de Torres.

Place d'Espagne (Piazza di Spagna)

La Piazza di Spagna doit son nom à l’ambassade d’Espagne qui s’établit sur la place au XVIIème siècle. 

La place doit sa réputation à la perspective de la fontaine de la Barcaccia à l’église de la Trinité des Monts, reliée par un très bel escalier construit au XVIIIème siècle par les français qui permis de raccorder ces deux parties de la ville.

Au milieu de la Piazza di Spagna se tient une fontaine remarquable du Bernin. 

Castel Sant’Angelo

Sur la rive droite du Tibre, à proximité du Vatican se tient le Castel Sant’Angelo qui doit son nom à l’archange Saint-Michel. Celui-ci, serait apparu rengainant son épée au Pape Grégoire Ier, et aurait signifié la fin de la peste. La statue au sommet de l’édifice commémore cet événement.

Le Castel Sant’Angelo faisait entre partie de la ligne de défense de Rome où les papes pouvaient se cacher, car le Vatican était relié au Castel Sant’Angelo par un tunnel.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Leave a Reply

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments