GUIZENGEARD - LE LAC BLEU

En quête constante de nouveaux endroits à découvrir dans la région, nous entendons parler de l’existence d’un lac bleu cristallin, quelque part perdu dans une forêt charentaise, entre Angoulême et Bordeaux.

Ni une ni deux, nous partons à l’aventure …

Après avoir un peu cherché, nous laissons la voiture à l’entrée du chemin, les voitures sont interdites en été.

La balade débute par la traversée d’une forêt de pins, quelques pentes de sable blanc et de gravier sont à franchir. La marche dure une vingtaine de minutes, … plus si vous êtes attiré par la beauté des paysages.

lac
lac

A deux pas du lac, la forêt laisse place à un incroyable panorama de remparts blancs encerclant un lac bleu turquoise digne de certains parcs nationaux d’Amérique du nord. Le spectacle est grandiose.

Nous avons admiré les alentours, pris des photos, puis avons continué notre ballade par le sentier qui longe le lac.

La chance d’une sublime journée ensoleillée, un peu trop chaude ce qui à rendu la balade au cœur de la forêt très agréable à l’ombre des arbres.

Petit conseil : il est préférable de s’y rendre tôt le matin afin d’éviter les touristes et ainsi profiter du calme du lieu sans avoir trop chaud.

Il faut compter deux à trois heures de marche pour profiter pleinement de ce coin de paradis, et surtout n’oubliez pas vos appareils photos !

Découvrir et préserver :

Les lacs de Guizengeard sont constitués de deux lacs assez récents.

Entre 1975 et 2013, cette ancienne carrière de Kaolin produisait une belle terre blanche destinée à la fabrication de la porcelaine, de briques ou d’autres produits tel que des cosmétiques.

Pour produire cette poudre blanche, les exploitants déplaçaient des milliers de mètres cubes de matières, creusant d’année en année la profondeur du sol jusqu’à 50 mètres de profondeur.

En 2013, à la fin de l’exploitation industrielle de l’argile blanche, la faune et la flore ont repris leur droit. Au fur et à mesure, la carrière s’est remplie d’eau de pluie donnant naissance à ces deux lacs artificiels.

Mais d’ou vient cette couleur ? La réponse est simple, l’eau est transparente car, aucune matière en suspension n’est absorbée, l’eau reflète donc tout simplement la couleur du ciel. Ce qui nous offre un dégradé de bleu incroyable.

En vous promenant près du lac, vous verrez qu’aucune espèce animale ne vit dans les bassins (aucun poisson). C’est dû à l’acidité des sols qui empêche le développement de la vie aquatique dans l’eau.

En revanche, de nombreuses espèces d’animaux et de plantes ont élu domicile autour du lac bleu :

° Des loutres d’Europe, petit animal, nocturne d’eau douce 
° Des campagnol amphibie, petit rongeur de 25 à 35 cm fréquentant les ruisseaux et marais.    
° Des végétaux tel que le piment royal, arbrisseau de 50 cm pouvant aller jusqu’à 2 mètres. En frottant les feuilles, une légère odeur aromatique se dégage de la plante ; utile pour repousser les moustiques.    

Malgré la beauté du site, celui-ci en est d’autant plus fragile. La baignade est interdite, même pas de trempage de pieds ! La hauteur et la profondeur du lac, à certains endroits, peut atteindre 50 mètres, l’instabilité des sols sur 30 à 50 mètres de profondeur, sur un fond d’argile glissante, rend tout sauvetage impossible, la baignade est très dangereuse.

La fragilité du site lui donne toute sa splendeur et sa rareté. A garder en mémoire durant cette randonnée. On fait Attention et on respecte les règles.

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés à un autre lac, ce coup-ci c’est sa couleur verdâtre qui nous a attirée.

Nous avons adoré la balade dans ce lieu idyllique et reposant. Dépaysement garanti. Ces petits coins perdus, sont l’occasion de nous rappeler la chance que nous avons en France d’avoir autant de lieux improbables et incroyablement beaux.

Pour ceux qui en veulent encore : la découverte se fait aussi en vidéo, c’est par ici !

Nous vous souhaitons une agréable balade à Guizengeard, et n’oubliez pas, préservons ce lieu unique.

lac
  • FACEBOOK
  • Twitter
  • FACEBOOK
  •  
    1
    Partage
  •  
  • 1
  •  
  •  
5 1 vote
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires