UN PEU D'HISTOIRE

Avant d’être la mégalopole que nous connaissons tous, c’était la terre des Algonquins (indiens d’Amérique). Auparavant appelée l’Île des Collines, elle deviendra par la suite New Amsterdam en 1625 et New York en 1664. 

Les Origines

Bien après les vikings mais, avant que les européens établissent leur camp sur la côte Est, les vastes terres de New York étaient occupées par des tribus, les Algonquins. Vivant de la manière la plus paisible à base de chasse et de pêche. 
Nos ancêtres sont alors venus perturber ce havre de paix pour y bâtir, longtemps après, des avenues, Skyline, … Il reste néanmoins un héritage, comme le nom de « Manhattan » qui signifie « Île des Collines » pour les anciens locataires. 
Revenons sur plus de 400 ans d’histoire pour la ville qui ne dort jamais. 

1524

Giovanni de Verrazano met pied à terre sur ce qui deviendra plus tard, la Grosse Pomme. C’est par hasard, lors d’une escale que cet italien au service de la France découvre ce lieu. Son nom sera donné plus tard à l’entrée du pont de New York

1609

Richard Hudson fait également escale près d’un siècle après son compère marin, sur l’île de Manhattan. Il avait pour idée de découvrir un passage entre l’Atlantique Nord et l’océan Pacifique. A ce moment-là, il remontait une rivière qui aujourd’hui porte son nom. 

1625

Les Hollandais installent la première colonie nommée New Amsterdam. Une place stratégique permettant un contrôle total sur les routes commerciales. Plus tard Peter Minuit achètera le reste des terres aux alentours. Il payera 24 dollars aux Algonquins. Il s’en suit alors une lutte de pouvoir et de territoire. Les français, établis au Canada, au nord et les hollandais de Peter Stuyvesant à New Amsterdam. Ils construiront par la suite un immense mur de défense au sud de l’île, le futur Wall Street. 

1664

Les hollandais sont balayés par l’armada britannique. En hommage au Duc de York, la ville est rebaptisée New York. En moins de 40 ans, elle grandit jusqu’à atteindre 5000 habitants. 

1775

Après des attaques répétées par les français, les indépendantistes s’allient à ces derniers contre les lois britanniques. La glorieuse guerre d’indépendance se terminera par la défaite des anglais. Le 4 juillet 1776, l’indépendance est signée à l’actuel City Hall de New York, la mairie. 

1789

Face à Wall Street et pour la première fois de l’histoire de ce pays, le premier président, Georges Washington prête serment. 

1835

Après l’abolition de l’esclavage en 1827 dans l’état de New York, un gigantesque incendie ravage la ville qui se remettra rapidement. Son développement ne cessera de croître. En 1900, la deuxième plus grande ville du monde comptait 3.5 millions d’habitants, . 

1920

Avec plus de 700000 personnes débarquant à Ellis Island, les années 1900 sont marquées par l’immigration massive. C’est également le début des années folles. Les fêtes, les beuveries pour oublier les horreurs de la guerre. Les bandes mafieuses naissent avec les lois contre l’alcoolisme. Et pour bien terminer, c’est la naissance du Jazz dans Harlem et Broadway.  

1939

L’Europe entre dans une nouvelle phase de guerre mondiale. Les Etats-Unis s’impliqueront après les évènements de Pearl Harbour en 1941. L’exposition universelle marquera quant à elle, la fin de la crise et le début du renouveau pour la première puissance mondiale. 

1973

Après la construction des deux plus grands buildings en 1930, le Chrysler et l’Empire State Building. Les hautes tours poussent comme des champignons. C’est à ce moment que le World Financial Center est créée et ses deux tours jumelles dans le sud de Manhattan. 

2001

11 septembre 2001. Date historiquement triste pour la ville, avec les attentats contre les deux Tours Jumelles, symboles fort du capitalisme occidental. 

2011

Le président Obama assiste aux cérémonies qui marquent les 10 ans des attentats. Un mémorial et un musée seront inaugurés ainsi qu’un projet pour un nouveau World Trade Center. 

Et aujourd'hui, c'est quoi New York ?

economiquement

  • Avec un nombre important de banques et d’assurances, la ville mise sur le secteur tertiaire. Le New York Stock Exchange est d’ailleurs le centre financier le plus important au monde, on le surnomme également Wall Street. 
  • Le tourisme est l’autre grande source de revenus de la ville. Avec 58.3 millions de touristes en 2015, qu’ils soient américains ou étrangers, la Grosse Pomme bat tous les records. En termes de nationalité, les britanniques sont près de 1.2 millions à venir chaque année, peut-être en souvenir des anciennes colonies. Ils sont suivis de près par le Canada et ses 1 millions de touristes. Pour finir, les chinois, 852 000. 
  • La ville de New York fut pendant longtemps, l’une des villes les plus attractives du pays. Le soleil a délocalisé ces tendances. 

geographiquement

  • Elle se trouve toujours au même endroit, mais entre temps d’autres villes et états ont poussé tout autour. Elle se trouve actuellement à mi chemin entre Boston et Washington. Son Etat porte le même nom qu’elle, New York. La capitale n’est d’ailleurs pas New York city mais bien, Albany. 
  • A l’embouchure du fleuve Hudson, la ville compte 5 grands quartiers avec chacun sa personnalité. Ces quartiers sont Boroughs, Manhattan, Brooklyn, le Queens, le Bronx et Staten Island de l’autre côté du fleuve. 

démographiquement

  • Avec plus ou moins 8.2 millions d’habitants, c’est la ville la plus peuplée des Etats-Unis. Los Angeles en seconde position est à peine à 5 millions. 
  • Dans cette veine, on compte pas moins de 10000 habitants au m², pour ces stats, la ville est encore première dans sa catégorie. 
  • Rien qu’à Manhattan habitent plus d’un million de personnes. C’est Brooklyn le quartier le plus peuplé. En revanche, de l’autre côté de la baie, Staten Island compte seulement 500000 habitants. 

vous le saviez ? pas moi !

  • Le surnom de « Big Apple », la Grosse Pomme est toujours un mystère. Certains parlent de la crise de 29 lorsque les financiers vendaient des pommes pour survivre. L’autre origine viendrait d’un musicien du Sud qui avait une pomme dans la gorge au moment de se produire dans la ville. 
  • New York est jumelée à 13 villes, dont Londres, Madrid, Le Caire, Pékin et Tokyo.
  • Central Park fut le premier parc public des Etats-Unis.
  • On retrouve plus d’habitant à New York que dans 39 états du pays. 
  • 75000 arbres sont nécessaires pour une publication du dimanche du New York Times
  • Monaco est plus petite que Central Park 
  • Times Square tire son nom du journal New York Times. 
  • Avec 40% de son réseau en surface, le métro fait près de 1200 km
  • Le topless est légal dans la ville du moment que ce n’est pas pour faire de l’argent !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires