LES CHUTES DE MONTMORENCY

Pour notre première visite au Québec, nous avons décidé d’aller à une quinzaine de minutes du Vieux-Québec, pour arpenter les Chutes de Montmorency. Les chutes tiennent leur nom de la rivière Montmorency, tombant par le rivage de la falaise elles finissent leur traversée dans le fleuve Saint-Laurent. 

Nous prenons le bus numéro 800, celui-ci nous dépose à l’entrée des chutes. 

Montmorency
Montmorency

Une fois sur place, nous découvrons en premier lieu le Manoir Montmorency. En hiver le restaurant est limité mais vous pourrez toujours y faire un tour pour vous réchauffer, boire un chocolat chaud ou tout simplement profiter de la vue.

Puis nous descendons quelques marches, et la waouh une vue incroyable s’offre nous. Nous apercevons le Saint-Laurent et son pont, la chute et les monts enneigés aux alentours.

Montmorency
Montmorency

Nous continuons la balade en longeant la roche et les monts de glace et arrivons au premier belvédère. Les chutes sont visitables sous différents angles, en tout 487 marches vous permettront d’en faire le tour. 

À pied ou bien en raquette, les sentiers sont accessibles, les pistes gelées sont déneigées à l’occasion nous permettant de rejoindre les différents points de vues et de traverser le pont suspendu. Attention tout de même, en hiver équipez vous de bonnes chaussures avec des crochets si possible, car cela glisse pas mal. 

Montmorency
Montmorency
Montmorency

Sur le pont, un sentiment de liberté et de quiétude nous prend, face à l’immensité et la beauté du paysage.

Du haut de ses 83 mètres, la chute de Montmorency est considérée comme la plus haute de l’Amérique du Nord, c’est 30 mètres de plus que les chutes du Niagara. En hiver, le paysage est féerique, les gouttelettes d’eau projetées forment au pied de la chute “le Pain de Sucre”. Une sorte de cône de glace naturel.

Pour ceux qui préfèrent faire une balade plus tranquille, vous pourrez à certaines périodes prendre le téléphérique. Celui-ci transporte les spectateurs de la base au sommet de la chute.  Comptez une quinzaine de dollars canadiens pour l’aller retour.

Après le pont vous pourrez suivre le chemin menant au dernier point de vue de la chute. Pour des raisons de sécurité la partie basse de la chute et l’escalier panoramique ne sont pas accessible en hiver. Si vous aimez la randonnée,  vous pouvez comme nous, longer la rivière en empruntant le sentier des Résurgences.

Montmorency
Montmorency

La Dame-Blanche ou le Voile de la Mariée

Lorsque le Québec était encore appelé la Nouvelle-France en 1759, Mathilde et Louis, deux amoureux, se retrouvaient régulièrement au sommet de la chute. Louis demanda la main de Mathilde à ce même endroit. Le mariage devait avoir lieu en Juillet, malheuresement à cette époque, la guerre faisait rage en Amérique, Louis engagé dans l’armée, dû partir pour la bataille. Après des heures de combats celui-ci finit par mourir. 

Mathilde se rend sur le champs de bataille et découvre le corps de son époux, morte de chagrin elle se dirige vers les chutes avec sa robe de mariée et se jette dedans.

Encore aujourd’hui, certains disent en été et en automne voir une forme blanchâtre courir de l’ancien champ de bataille et se rejeter dans les eaux de Montmorency.

Montmorency
5 1 vote
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Valériealine
Administrateur
10 jours il y a

je préfère les chutes au printemps 🙂 il faudra comparer avec le Voile de la Mariée de La Réunion 😉
Belles photos !