L'ÎLE DE LA RÉUNION - TERRE DE MÉTISSAGE

Clara et Benjamin m’ont demandé d’écrire sur La Réunion où j’ai vécu treize belles années. C’est le seul endroit au monde où je me sens chez moi. J’y retournerais sans aucun doute.

L’île de La Réunion, l’océan Indien … ça fait rêver

Mon caillou est situé dans l’océan Indien, dans l’archipel des Mascareignes, à environ 700 kilomètres à l’est de Madagascar et à 170 kilomètres au sud-ouest de l’île Maurice, terre la plus proche.

9.396,79 km, 11 heures de vol entre Paris et Saint-Denis… La bienvenue, vous vous trouvez maintenant sur une île volcanique sous les tropiques.

Le relief du paysage est époustouflant, très varié et couvert d’un tapis de plantes plus belles les unes que les autres. Je garde en moi ces couleurs flamboyantes et ces dégradés à n’en plus finir. Son site le plus emblématique est le piton de la Fournaise, un volcan actif qui peut être gravi et qui s’élève à 2 632 m d’altitude.

POPULATION MÉTISSÉE (En janvier 2020, on comptait 859 959 habitants sur l’île)

Département français d’outre-mer, de nombreux habitants viennent de métropole mais, la plus grande partie d’entre eux sont les descendants d’immigrés indiens, africains, asiatiques ou chinois. Ils cultivent et tolèrent les traditions culturelles et religieuses de chacun dans une communauté multiculturelle et multicolore, unique au monde dans son genre.

Depuis le début du peuplement de l’île, les différentes populations cohabitent et se sont mélangées pour donner naissance à un magnifique métissage. L’île porte bien son nom et sa population est fière de cette réunion de cultures différentes. Le fameux « vivre ensemble » de la population de la Réunion est un exemple.

  • Les kafs (cafres) (Afrique de l’est)
  • Les malbars (Indiens Tamoul, sud-est de l’Inde)
  • Les yabs (créoles blancs)
  • Les zoreils (métropolitains)
  • Les shinois (chinois) (sud de la Chine)
  • Les z’arabes (indiens musulmans, ouest de l’Inde)
  • Les kréols (créoles) (nés sur l’île)
reunion

Où rencontre-t-on la plus grande diversité de la population ? Sur les marchés bien sûr !

Les marchés de l’île sont un véritable festival de couleurs, de senteurs et de goûts. On y entend battre le cœur de l’île et on s’empli de sons et d’odeurs charmeuses et épicées.

Il y a les grands marchés incontournables comme ceux de Saint-Paul, de Saint-Pierre ou du Chaudron à Saint-Denis mais, à chaque ville son marché, et à chaque marché ses spécialités. Les marchés sont en général ouverts de 6h00 à 13h00 et pour certains toute la journée mais, à La Réunion, nous sommes matinaux. Il faut s’y rendre assez tôt pour avoir le plus de choix et les plus beaux produits.

Le marché de Saint-Pierre, ma ville … de loin mon préféré. Il se tient, tous les samedis matin, sur le site du Sakifo (festival de musique), sur le front de mer, de 6h00 à 13h00.

Très populaire, il est fréquenté aussi bien par les locaux que par les touristes. Près de 500 stands proposent une très grande variété de produits issus des productions des Hauts et du Sud Sauvage (ananas, safran péi, vacoa, épices, miel, café…).

Savez-vous que le marché de Saint-Pierre a été élu, en 2019, 3ème plus beau marché de France dans le cadre du concours de TF1 le plus beau marché de France ?

Entendre battre le cœur de l’île et se sentir empli d’odeurs rondes et épicées, du spectacle de fruits et de légumes tropicaux, au milieu des échanges entre marchands et « granmounes » venues avec leur « soubique» acheter de quoi préparer un bon cari…

Les marchés sont les cœurs des villes, des échanges. A l’inverse de la grande distribution, ils sont un lieu social où les ethnies et les catégories sociales se côtoient et se retrouvent.

  • FACEBOOK
  • Twitter
  • FACEBOOK
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires