Une journée sur l’île d’Oléron 

Aujourd’hui nous partons en balade, à la découverte de l’île d’Oléron.

L’île est située dans le département de la Charente Maritime, sur la côte Atlantique. A l’année, 22 000 habitants vivent ici et, ce chiffre triple en été par la venue de nombreux touristes provenant des quatre coins du monde.

En termes de superficie, Oléron fait d’environ 30 km de long et 174km2 au total. C’est la deuxième plus grande île métropolitaine de France, après l’île de beauté.

Ce vaste territoire permet de nous offrir une richesse et une grande diversité de paysages, comme les marais salant, les plages de sables fin, les forêts et les petits villages.

Il y avait beaucoup de monde sur l’île, nous décidons donc de commencer la visite en partant du nord de l’île, près du phrase de Chassiron et en revenant peu à peu vers le continent.

Petite carte de l’île d’Oléron =>

Carte d'Oléron
5/5
Le phare de Chassiron

Premier point d’arrêt, le phare de Chassiron, construction emblématique de l’île avec ses rayures blanches et noires. Pour monter, cela coute environ 3,50 euros. 

Et c’est partie pour une ascension de 224 marches. Arrivé au sommet, une vue incroyable sur la mer et le reste de l’île s’offre à vous. 

En nous approchant de la plage, nous avons observé des pêcheurs à pieds qui bravaient les vagues en quête de crustacés.

Balade le long de la côte. 

Les petites maisons colorées

Pas très loin du phare dans la ville de Saint Denis d’Oléron, se trouve un grand nombre de petite cabanes colorées sur la plage de la Boirie.

Celles-ci sont repeintent chaque année pour le plaisir des visiteurs. On vous laisse en juger par vous-même. On vous met au défi de trouver le doudou.

Le port de Saint-Denis 
La plage de Boyardville 

En continuant notre promenade, nous sommes arrivés sur la plage de Boyardville. C’est une immense plage de sable fin, bordée par la forêt domaniale des Saumonards.

La plage offre une vue incroyable sur le Fort Boyard. Celui-ci n’est malheuresment pas visitable car, il appartient à la chaine France Télévision. Néanmoins vous pourrez prendre un bateau pour le contourner.

Le port de la Cotinière 

Nous reprenons la route vers le sud et arrivons au port de la Cotinière. On y trouve des bateaux de pêches alignés et colorés avec leur drapeaux.

Pour ceux qui aime les animaux, ce sera l’occasion d’observer de très près les nombreux oiseaux qui survolent le port à la recherche de poissons frais. 

Précédent
Suivant

Nous longeons le port et arrivons sur l’emplacement où sont disposés les bateaux en carénage. 

Le carénage est la série d’opérations de révision périodique de la coque d’un navire en vue de lui redonner ses qualités nautiques.

C’est déjà la fin de la balade, nous sommes entrés dans les petites boutiques de souvenirs situés le long du port. C’est toujours une occasion de repartir avec un petit cadeau ou une des nombreuses spécialités de la région. Sel aromatisé, soupes et terrines de poissons, galettes charentaises … Il y en a pour tous les goûts.

Nos conseils pratiques 

Il faut compter une quarantaine de minutes en voiture pour accéder à l’île au départ de Châtelaillon ou de La Rochelle. Le pont pour passé du continent à l’île est gratuit (contrairement à l’île de Ré). 

Sur l’île, le meilleur moyen de transport reste le vélo. Quand il fait beau la balade est agréable. 

Sinon, on vous recommande de venir en voiture pour passer d’un endroit à un autre (en été, attention aux embouteillages).

En période covid et en hiver, prévoyez votre déjeuner et de quoi vous hydrater, la plupart des magasins alimentaires sont fermés durant ces périodes. 

La journée touche à sa fin, on espère vous avoir fait découvrir ou redécouvrir cette île sauvage Charentaise. 

  • FACEBOOK
  • Twitter
  • FACEBOOK
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires