RÉSERVE NATURELLE NATIONALE DE LA BAIE DE L'AIGUILLON

A une vingtaine de kilomètres de La Rochelle se trouve une baie chevauchant à la fois la Charente-maritime et la Vendée, elle est séparée par la Sèvre niortaise. Il s’agit de la baie de l’Aiguillon.

Cette dernière est un ensemble de 5000 hectares regroupant des prés salés et de la vasière. Sur tout ce terrain, 4900 ha sont classés en Réserve Naturelle Nationale.
Son emplacement, en face de l’île de Ré, sur la côte Atlantique lui donne un caractère humide qui en fait un lieu particulièrement intéressant pour observer les oiseaux d’eau migrateurs et hivernants.

Le spectacle est totalement dépaysant sachant qu’à deux pas de là se trouve des villes grouillant de touristes. On se perd facilement entre les dénivelés du continent rejoignant l’océan.
Le paysage n’est jamais le même, qu’importe l’heure, qu’importe le moment. En effet, les différente marées donnent naissance à des prés salés ou de vastes vasières.

Volatiles ou flore environnante, il y en a pour tous les goûts.

110 espèces végétales, dont 68 sur les prés salés et les dunes, sont dénombrées. Cette forte concentration s’explique par le caractère halophile de ces plantes ce qui signifie que ces plantes ont besoin d’une forte concentration en sel.

Pour les ornithologues, il s’agit d’un véritable parc d’attraction – 74000 oiseaux dont 47000 limicoles.

Les limicoles sont des oiseaux dits échassiers. Cela signifie qu’ils vivent dans les milieux aquatiques et sont dotés de longues pattes.

 

Une randonnée pendant une après-midi est revigorante. Elle permet de s’aérer et d’ouvrir son esprit sur de vastes spectacles naturels.

  • FACEBOOK
  • Twitter
  • FACEBOOK
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires