ROADTRIP QUÉBEC (CARNET DE VOYAGE)

Lorsque l’on fait des études au Québec, nous avons droit au mois de Février à “la relâche” (vacances). Lors de mon semestre, elle se déroulait du 27/02 au 03/03 donc une petite semaine.

J’ai décidé de la couper en deux avec un Roadtrip personnalisé les premiers jours et ensuite un voyage sur New-York avec mes camarades. Initialement, je devais partir seul avec une tente et des covoiturages mais en définitif, trois de mes camarades m’ont rejoint. Changement de plan, réservation de voiture et AirBnB au fur et à mesure et nous pouvions partir.   

L’entreprise Discount était le choix le plus économique pour louer une voiture en fonction de la distance parcourue. Elle nous a coûté 350$ canadiens. Cette dernière a été récupérée 30 minutes avant notre départ contre une empreinte de carte bancaire et la somme demandée. Ensuite, nous sommes partis faire quelques courses à l’épicerie du coin.  

Jour 1 : Montréal et les Nuits Blanches

Notre périple démarre par Montréal pour profiter de l’événement appelé les Nuits Blanches. C’est le seul moment de l’année où les bars, boîtes et animations en tout genre restent ouverts après 02:00 AM. Le plus intéressant c’est que tous les lieux privés ou publics, comme les musées par exemple, sont gratuits.  

La soirée fut mouvementée, il faisait froid (-27°) mais les bars sont là pour nous réchauffer. Nous avons rejoint un groupe d’amis et le reste de la soirée a suivi sont cours. Néanmoins, je suis parti relativement tôt pour me reposer dans la voiture car, une longue route m’attendait le lendemain matin. Mes comparses ont fini par me rejoindre mais il faisait vraiment trop froid, je prends donc l’initiative de louer une chambre d’hôtel pour 4 pour la somme de 75$ canadiens.  

Pour plus d’informations concernant cette nuit très spéciale, c’est ici https://www.nuitblanchemtl.com/ 

Jour 2 : Parc Omega

Dans le Parc Omega, les animaux vivent en toute liberté. On peut le visiter dans la voiture ou, pour certains parcours, en raquettes. L’entrée est de 28$/personne. 

Pour information, ce parc est un immense enclos de 728.43 hectares. Toute la visite se fait en voiture, au milieu des animaux sur environ 15 kilomètres. Certains parcours peuvent se faire à pied comme le Sentier des Premières Nations.  

Les espèces carnivores ou plus agressives sont protégées par des barrières afin d’éviter l’interaction directe avec les visiteurs (loups, ours, orignaux).  

De nombreux animaux sont visibles en fonction de la saison. On recense 15 espèces différentes. que l’on peut observer dans leur écosystème particulier :  

Montagne : bouquetin des Alpes, oiseaux de proie (aigle pygargue et grand-duc

Plusieurs activités sont également possibles, mais toujours en fonction des saisons, comme parcourir les sentiers en raquettes, traîneau ou calèche.  

Pour plus d’informations, c’est par ici https://www.parcomega.ca/ 

Jour 3 : Parc National de la Jacques Cartier

Après notre visite du parc Omega, direction Québec en repassant par Trois-Rivières, soit 5h de route.  

Le programme du jour était de faire un parc dit de récréologie ou de détente. Nous avons opté pour la Jacques Cartier situé à seulement 30 minutes de la ville de Québec.  Ce dernier possède plus de 100 km de sentiers pédestres. La Jacques Cartier est une rivière qui passe au milieu d’une vallée glacière.  

Pour une seule journée, l’objectifs était de faire deux randonnées. “Les Cascades” fut la première. Un bon début avec un chemin de 3 kilomètres pour 1h30 de marche. Petit conseil, faire cette randonnée en été car l’hiver … l’eau est gelée donc pas de cascades.  

La deuxième randonnée fut celle “des Coulées”, un peu plus physique avec plus de dénivelés. Nous sommes arrivés en haut au bout de 2h de marche et encore, nous avons poussé beaucoup plus loin que prévu pour atteindre le sommet et se récompenser d’une petite mousse.  
Nos déchets ramassés, nous sommes repartis en hors-piste totalement improvisé… mauvaise idée car, nous nous sommes perdus pendant plusieurs heures avant de retrouver un chemin sans avoir de la neige jusqu’à la taille (je rappelle que je fais 1m87).  

Voici un lien avec toutes les informations nécessaires sur ce parc et les autres faisant partis de la SEPAQ.

Le parking retrouvé, nous nous sommes dirigés vers la prochaine destination, Chicoutimi. Burger King, réservation de logement et soirée film, tout était parfait.  

Jour 4 : Chiens des neiges

La journée, au départ de Chicoutimi, a été divisée en deux parties. La première, totalement improvisée, car au hasard, nous nous sommes rendus à un endroit pour faire du chien de traîneau. Malheureusement, il fallait réserver mais, le propriétaire nous a pris pour un autre groupe de français qui avait un peu de retard… la chance pour nous mais pas pour eux. 60$ canadiens pour tout le groupe pour une heure. On a participé à toutes les étapes, choix des chiens, qui conduit, … la balade était géniale, une belle expérience à faire au moins une fois dans sa vie.

Pour la deuxième partie de la journée, nous décidons de nous rendre à Roberval afin d’observer le village sur le lac gelé.  Ce dernier est aménagé, chaque hiver, sur le lac Saint-Jean, de janvier à mars. Beaucoup d’activités sont disponibles comme le patin à glace, le hockey, le ski de fond, le vélo sur neige et même les hébergements.  

En dehors de l’hiver, d’autres activités sont disponibles dans la région. Vous les retrouvez sur ce site https://www.quebecoriginal.com/fr-ca/recherche/section/quoi-faire/region/saguenay-lac-saint-jean/ville/roberval

Le retour s’est fait à toute allure pour éviter les frais de retard supplémentaires pour la voiture. Ce Roadtrip changé et improvisé aura eu le mérite d’être une superbe aventure entre amis.

  • FACEBOOK
  • Twitter
  • FACEBOOK
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires