A la découverte de La Tremblade, Ronce les Bains !

Après une petite demi-heure de voiture, nous arrivons à destination. La Tremblade est une commune de la Charente-Maritime située entre l’océan Atlantique et la forêt domaniale de la Coubre où vivent 5000 Trembladais.

Au nord de la région, vous trouverez le quartier balnéaire de Ronce-les-Bains. En période estivale, de nombreuses infrastructures accueillent les touristes. Huit plages dédiées à la baignade, une multitude de campings et un de nombreuses activités aquatiques sont possibles : surf, baignade, bronzage, pêche, etc. 

Nous avons décidé de nous balader sur le Port de la Grève et sur les bords des marais ostréicoles qui font partie intégrante du patrimoine de la région.

mechers

Amateur d’huîtres … ou pas, élever des huîtres est une discipline complexe. Il faut compter entre 3 et 4 ans selon la variété pour les faire parvenir des bassins à l’assiette.

C’est un travail épuisant car, un grand nombre d’étapes doivent être réalisées avant la vente. Les huîtres doivent être développées, triées, mises en eau, protégées des prédateurs et des intempéries. Une fois récoltées, il reste du boulot, car elles seront encore nettoyées,  détroquées et calibrées pour être emballées et vendues.

Le quartier du port représente le centre historique de la commune. L’authenticité est au rendez-vous avec les maisons de pêcheurs même si certaines ont été investies par des artistes, artisans et restaurateurs.

Tout au long de la journée, vous pourrez découvrir les produits régionaux, déguster différents mets. L’environnement est favorable à la détente et au calme, parfait pour passer une journée détente en famille ou entre amis.

Nous avons fait un tour sur le petit chemin ostréicole, pris des photos. En ce début de déconfinement, les boutiques et les restaurants étaient encore fermés.

Ensuite, une balade en forêt nous a menés jusqu’au phare de Coubre.

Ce phare rouge et blanc, d’une hauteur de 64 mètres, surveille l’estuaire depuis les années 1900. Considéré comme le plus haut phare de la côte, 300 marches mènent au sommet qui offre un 360 ° incroyable de la côte sauvage. La visite du phare vous coûtera 4€ par adulte. 

mechers
mechers

Sur le chemin de la plage, nous avons croisé une sublime Cadillac bleu.

Avant de découvrir l’eau, il a fallu escalader la dune. En haut, d’un côté on aperçoit le phare et une forêt dense à perte de vue et de l’autre côté, l’eau bouillonnante. Plutôt déstabilisant ce paysage. 

Fin de la journée, direction l’eau.

Les vagues, contrairement aux plages du nord, sont plus houleuses et les courants souvent turbulents. Pour les amateurs de surf, cette plage figure dans la liste des spots les plus dangereux de France. 

meschers
meschers

Sur le chemin du retour, Benjamin nous a offert une descente de dune, digne d’un cascadeur !

La Charente Maritime offre bien des trésors ! Quel est votre coin préféré ?

N’hésitez pas à nous donner votre avis !

  • FACEBOOK
  • Twitter
  • FACEBOOK
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires