Vancouver

Vancouver se situe dans la province canadienne de la Colombie Britannique, soit environ à 8 152 km de la France, la langue la plus parlée est l’anglais, viennent ensuite le cantonais et le français.

vancouver

Vancouver est une ville plaisante. Classée parmi les villes les plus agréables à vivre, elle est à la hauteur de sa réputation. Je l’ai adorée ainsi que l’ambiance qui y règne. J’aimais énormément contempler dans un même panorama la ville, les montagnes et la mer. Tout est possible à Vancouver.

Envie de flâner dans la ville, faire les boutiques, se poser dans un restaurant, puis sur un coup de tête, une soudaine envie de prendre un bain ? En trois stations de bus, vous y êtes. Amateur d’aventures aucun soucis, avec le bus vous êtes directement plongé dans les forets et pouvez escalader les montagnes. Durant la période de juin à septembre, le climat est plutôt doux. Nous avons eu un bel été, même s’il fallait être courageux pour se baigner . Par contre, aucun soucis pour se balader en T-shirt.

La ville est très propre, les gens sont respectueux et je trouve les canadiens d’un extrême gentillesse, toujours prêts à rendre service. Je me suis intégré immédiatement à la ville et dans l’équipe. 

LES LIEUX INCONTOURNABLES :

STANLEY PARK : Une sorte de Central Park canadien, le Seawall, de 26 km, longe la côte et encercle la ville de Vancouver. Ce parc urbain de plus de 400 hectares, regorge d’activités en tous genres. A pied, à vélo ou bien lors d’un tour en voiture, la balade vaut le détour. Entouré par un oasis de nature, peuplé de cèdres et de sapins, le parc créée une atmosphère paisible pour les balades et offre une vue éblouissante sur la ville.

Lors de la promenade, vous découvrirez les grandes étendues d’arbres qui longent la baie, de nombreuses plages et, vous aurez peut être la chance d’y croiser certaines espèces animales, comme des écureuils, des otaries ou de multitudes oiseaux.

Que faire dans le parc ? Vous pouvez faire un tennis, profiter d’une longue balade à vélo, vous poser sur les plages, organiser un pique nique, la liste est longue.

Avec un ami, nous avons loué des vélos à l’entrée du parc pour un coût de 20 dollars canadiens pour l’après-midi de location. Nous avons découvert le Lost Lagoon, un endroit paisible ou de nombreux oiseaux viennent se poser. Nous avons aussi observé le Beaver Lake Trail, un joyau au centre du parc qui encercle le lac. La faune et la végétation étaient denses et je devais, par moment, descendre du vélo afin de passer dans les herbes hautes.

Le parc abritait autrefois de nombreux peuples autochtones. Il demeure aujourd’hui culturellement important (peuple Musqueam, Squamish et Tsleil-Waututh), c’est pourquoi en se promenant, on trouve de nombreux totems sculptés dans le bois, érigés pour leur rendre hommage.

LES PLAGES :

Vancouver dispose d’un grand nombre de plages, vous aurez l’embarras du choix. Néanmoins, j’ai une petite préférence pour Sunset Beach qui donne sur English Bay. L’eau est un peu fraîche, mais l’ambiance qui y règne est très peace and love. Beaucoup de familles, de jeunes ou de sportifs s’y retrouvent pour profiter du sable, pique-niquer, jouer au volley.

Autre plage qui vaut le détour, la plage de Kitsilano : c’est est un coin tranquille de la ville et beaucoup y pratique le yoga ou des activés de plein air. Le soir le coucher de soleil est magique.

GRANDVILLE ISLAND :

Ce nom doit surement vous dire quelque chose si vous avez feuilleté mon carnet de voyage.

Granville Island plaira aux petits comme aux grands. L’endroit est connu pour son grand marché où toutes sortes de cultures et de couleurs se croisent, des produits très frais aux spécialités de la région ou du monde.

De nombreux stands et endroits pour déjeuner sont mis à disposition afin de profiter du soleil et déguster les bons produits. En extérieur, vous pourrez admirer la baie et le port et emprunter, si vous le souhaitez, les petits ferries de False Creek, qui se distinguent par leur couleurs. Concernant les commerces, de nombreuses boutiques artisanales sont présentes.

Quoi de mieux pour une virée shopping !

FLY OVER CANADA :

Est une activité fun et ludique. C’est un simulateur de vol qui donne l’impression de survoler le Canada à bord d’un deltaplane ou d’un hélicoptère. L’ambiance et les images 4D sont incroyables ; les sièges en mouvement permettent de vivre l’aventure à 100%.

VANCOUVER LOOKOUT :

Le principe du Lookout, consiste à monter au sommet de la tour, pour observer la ville à 360°. La visite pour les adultes coûte environ 18,25$ et 9,50$ pour les enfants.

GASTOWN :

Un de mes quartiers préférés de Vancouver ! L’atmosphère semble authentique, certaines ruelles pavées bordent de vieux bâtiments en briques. 

L’attraction phare de la ville, l’horloge à vapeur, construite en 1977, fume toute les 15 minutes. Impossible de la louper vu le grand nombre de spectateurs qui attend l’heure, sans compter le nombre impressionnant de caméras et d’appareils photos prêts à immortaliser le moment. 

Pour les amateurs de restaurants, la ville en regorge, sushis, gastronomiques, italiens… le choix est grand. Le soir la ville illuminée reste pour moi magique.

CANADA PLACE :

Situé sur le front de mer de la ville, cet ancien pavillon est maintenant le site du Vancouver Convention Centre.

La promenade sur le quai est agréable, on peut y découvrir des statues, observer les énormes ferries accostés. Si vous prolonger la balade, vous arriverez sur un petit chemin de promenade entouré de verdure, où de nombreux Vancouvérois s’arrêtent pour lire ou jouer dans l’herbe.

Du côté de l’eau, vous regarderez les hydravions prendre leurs envols. Canada Place était notre point de rendez-vous et de départ pour les Tours, car la superficie de l’endroit permet aux nombreux bus de stationner et chacun s’y retrouve sans problème.

PLAYLAND :

Il est considéré comme le plus vieux parc d’attractions du Canada, de ce fait l’endroit à un aspect très forain. Au mois d’août, il organise une foire annuelle alors, nous avons passé toute un après-midi dans le parc.

Il y a vraiment de tout, des attractions à sensations, des grandes roues, des chaises volantes, … c’est un endroit super convivial et, nous y avons passé une superbe journée.

Tim Hortons & SEVEN ELEVEN :

Un peu bizarre comme choix vous aller me dire, mais ces deux enseignes ont rythmé mes quatre mois de vie à Vancouver.

Tim Hortons est une sorte de Starbuck canadien, beaucoup moins cher et tellement meilleur. J’allais régulièrement petit-déjeuner là-bas, munie de mes super muffins ou donuts et de mon ice latte, j’étais prête à démarrer la journée. PS : A tester les petits-déjeuner salés, de type pain muffin, patate œuf… c’est un régal.

Le seven eleven mon sauveur de soirée, une sorte de petite épicerie ouverte H24 où on trouve de tout, même des choses que vous ne vous pourriez imaginer. Souvent, après le fameux jeudi soir clubbing, nous allions attraper une grignote ou une boisson, l’âge l’égal au Canada est de 19 ans, pour rappel.

LE HOCKEY :

Le hockey sur glace est un sport originaire du Canada, Les Canucks de Vancouver est l’équipe professionnelle de la ville. Partager un moment entre amis ou en famille dans les tribunes du stade. C’était une première pour moi; l’expérience et l’ambiance étaient géniales.

Si je devais résumer mes quatre mois au Canada, en un mot ce serait inoubliable. J’ai adoré la ville, l’ambiance, les gens que j’ai rencontrés, je me suis fait énormément d’amis français et internationaux, des gens qui, trois ans plus tard, font toujours partie de ma vie.

Ce fut une expérience incroyable tant professionnelle que personnelle. Je recommande à tous de voyager au moins une fois dans sa vie dans cette région.

J’y retournerais, c’est sûr !

vancouver
  • FACEBOOK
  • Twitter
  • FACEBOOK
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires