New York en mode ESTA

ESTA ou « Autorisation de voyage aux Etats-Unis » dans notre belle langue de Molière.
Que ce soit pour un voyage ou même une escale, la question de ce document est très importante. 

KESAKO QUE L'ESTA ?

  • Electronic System for Travel Authorization. Comme sa traduction l’indique, il s’agit d’une autorisation de voyage obligatoire pour arriver aux States que ce soit en transit ou pour un séjour touristique ou d’affaires de 90 jours. 
  • Ce document très similaire à l’AVE canadien existe depuis 2007 dans le but de contrôler les arrivées sur le territoire. 

comment l'avoir ?

  • Toutes les personnes présentent dans le programme d’exemption de visa sont concernées. On retrouve des pays comme la France, Monaco, la Belgique, le Luxembourg, la Suisse, l’Espagne, … et beaucoup d’autres pays européens. 
  • Que vous soyez adulte, un enfant, un nourrisson ou un chien, vous aurez besoin d’un ESTA. 
  • En revanche, ce document est nécessaire si vous arrivez par voie aérienne ou maritime. En somme, si vous venez du Canada en voiture, ça ne pose pas de problème. Néanmoins, le passage par la case douane frontalière avec questions et tampon reste obligatoire. 

Attraper votre ESTA au vol

  • Cette demande doit-être faite au moins 72h avant le départ pour les USA. 
  • Pour ceux qui n’ont pas l’habitude, la demande se fait seulement sur internet sur https://esta.cbp.dhs.gov/ . 
  • Toutefois, la procédure coûte 14$ payable en ligne en carte bancaire. 
  • Attention aux sites frauduleux qui restent légions, le lien ci-dessus est safe. 

ESTA bien ?

  • Vous avez payé et l’autorisation s’affichera directement sur votre écran, Veillez à imprimer le document et surtout, l’emporter avec vous. Attention, elle ne sera pas envoyée par email. 
  • Une autorisation de voyage de type ESTA est valable durant 2 ans pour 90 jours de séjour. 

A Savoir

  • Lors de votre demande de séjour touristique ou d’affaire, si vous avez coché, sans le faire exprès, « transit », vous ne pourrez pas la modifier et devrez refaire une demande. 
  • Concrètement, il n’existe pas de limite durant sa période de validité, 2 ans. 
  • Dés lors, vous pouvez l’utiliser autant de fois que vous le désirez. Par exemple, vous avez la possibilité de repartir chez vous quelques mois, revenir, partir au Canada, revenir, etc… 
ATTENTION AUX LIMITES !
 
La pratique est souvent différente du principe et l’entrée aux Etats-Unis dépendra surtout de l’officier de l’immigration et de sa vision de votre dossier.
  • Ce dossier vous suivra pour toujours et pour toutes demandes pour entrer aux USA. Tout vos séjours y seront répertoriés. 
  • Si cet agent a un doute concernant votre venue sur le territoire, il faudra tout prouver que ce soit billet d’avion, réservations, contrat de travail, … 
  • Une règle importante a respecter est qu’il ne faut pas rester plus de 90 jours sur place, dans la même ville cela éveillerait les soupçons sur une éventuelle envie de vous installer aux States. 
Une question fréquemment posée est de savoir pourquoi nous revenons aussi souvent avec le même VISA. Dans ce cas là, le mensonge n’est pas la solution et la fibre patriotique de l’agent peut être utilisée en parlant de vacances pour découvrir encore plus de choses dans ce beau pays. Pour finir avec ce VISA, le seul que j’ai utilisé d’ailleurs, c’est de faire attention aux demandes. Que ce soit pour un séjour ou s’installer, choisissez le bon car, les Etats-Unis ne rigole pas avec ça. Les sanctions sont lourdes et certaines vous empêchent de remettre les pieds dans le pays durant plusieurs années. 
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires